Résumé match U17M1 08/10/2017

CTC Europ’Essonne vs Levallois Metropolitans : 61 - 60

Deuxième match de la saison et une nouvelle fois à domicile après une inversion avec le club de Levallois. Un match qui se joue à Chilly-Mazarin donc.

Le groupe : Romain – Tom – Jason – Théo – Elias – Omar – Meddy – Owen – François – Anthony
En civil sur le banc : Cheick

Face à des adversaires très physiques et très agressifs, nous semblons un peu timorés sur ce début de match et nous n’arrivons pas à jouer comme nous le voulons. Nous ne sommes pas assez efficaces sur jeu rapide et avons du mal à installer notre jeu malgré un Omar incisif sur ce premier acte. Heureusement que notre défense tient le coup  sur ce QT1…ce qui ne sera pas le cas sur le QT 2. L’écart monte même à 10 points (21-31 au bout de 16’) et nous sommes en difficulté : nous ne mettons pas assez la balle intérieur et gérons mal les surnombres offensifs. Levallois nous est clairement supérieur. (28-34 à la MT)

Au retour des vestiaires, nous réagissons avec une défense plus cohérente et un rebond dominateur à l’image de Théo et Anthony qui font un excellent passage dans ce QT3. Owen et François se battent bien aux rebonds et sont irréprochables mais manque de réussite en attaque sur des tirs « faciles ».

Nous entamons le dernier QT avec un débours de 8pts. Les garçons vont mettre énormément d’intensité et de cœur, poussé par le public, pour revenir sur les talons de Levallois à 5’ du terme. Levallois garde néanmoins la tête malgré les efforts de Tom et Elias en attaque.
Levallois marque à 2,8 secondes du terme pour prendre 2 points d’avance. Temps-mort pour la CTC : les garçons exécutent parfaitement ce qui est demandé, à savoir jouer le 3 points et la victoire. Elias remonte dans l’axe à 3 points et marque malgré la contestation du pivot adverse. Un très gros shoot pour notre capitaine !! C’est l’euphorie dans la salle et les garçons sont récompensés de leurs efforts, et signe une deuxième victoire.

Une victoire qui ne doit pas cacher nos manques actuels, et le fait que Levallois aurait mérité de gagner ce match, tant leur domination fut prégnante.

Merci à Johary, Mael et Théo pour la table. Ainsi qu’aux (nombreux) parents et supporters pour le soutien.